Actualités

Ordres nationaux : les sapeurs-pompiers du Doubs honorés

La promotion du 31 décembre 2020 dans les ordres nationaux a été exceptionnellement riche pour le collectif des sapeurs-pompiers du Doubs : le Contrôleur Général Stéphane BEAUDOUX a été fait chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur et la médecin-cheffe Laure-Estelle PILLER a quant à elle été faite chevalier dans l’ordre national du Mérite.

Notons par ailleurs que la lieutenante honoraire Noëlle ANDRE, responsable de la section Ouest de la réserve citoyenne des sapeurs-pompiers du Doubs, a été faite (au titre du ministère des armées) chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur.

Le Contrôleur général Stéphane BEAUDOUX s'exprime sur cette distinction : « C’est pour moi une grande fierté d’être distingué, car cette décoration honore toute la corporation des sapeurs-pompiers.   Nous avons un accès extrêmement réduit aux ordres nationaux, chaque nouvelle nomination d’un sapeur-pompier dans un ordre national est donc à lire comme une victoire collective.   Je la partage  bien volontiers avec les 3 000 pompiers du Doubs qui sont formidables ».

Réseau associatif : élection du président de l'union départementale des sapeurs-pompiers du Doubs

Le vendredi 13 novembre au soir, dans les locaux du SDIS, s’est tenu le dépouillement des bulletins de vote pour l’élection du président de l’union départementale des sapeurs-pompiers du Doubs (UDSP 25).


Félicitations au capitaine Frédéric MAURICE, brillamment réélu.

Message du contrôleur général Beaudoux aux personnels du SDIS 25

Le contrôleur général Beaudoux, commandant le 25è corps départemental de sapeurs-pompiers, s'adresse aux sapeurs-pompiers et personnels administratifs et techniques du SDIS du Doubs, dans le contexte de crise sanitaire liée à l'épidémie du coronavirus [COVID19].

Attention, les grandes comme les petites visières ne protègent ni la personne qui la porte, ni les autres. Utilisez un masque !

[article et crédit photo AFP FACTUEL]

Téléchargez une appli pour sauver des vies

En France, l’arrêt cardiaque représente 50 000 décès/an. Il est handicapant ou fatal au-delà de 4 minutes sans assistance.

Devenez Bon Samaritain pour prendre en charge rapidement la victime avant l’arrivée des secours, même sans formation de secourisme
Vous pouvez intervenir en cas d’urgence grâce aux défibrillateurs à proximité, mis à disposition par nombre de structures.

Vous aussi, vous pouvez sauver des vies…

Téléchargez l’appli sur 
https://stayingalive.org/#